Le vieillissement de la population et l’usure professionnelle sont devenus des sujets majeurs de préoccupations au niveau national.
Le recul de l’âge légal de départ à la retraite amène aujourd’hui les entreprises et leurs partenaires à se questionner davantage sur les conditions de travail et les parcours professionnels.

On distingue :

le vieillissement démographique, qui correspond à l’augmentation de la part des plus âgés parmi les salariés. La part des plus de 55 ans dans la population active augmente et est passée de 9 % en 2000 à 12,5 % en 2010.

le vieillissement prématuré ou l’usure professionnellequi peut être défini comme la dégradation précoce de l’état de santé généré par des conditions de travail pénibles (ou inadaptées).

Senior1
Quels changements physiologiques ?

Le vieillissement est un processus graduel et irréversible de modification des structures et des fonctions de l’organisme résultant du passage du temps.
Il touche l’ensemble des capacités fonctionnelles et physiologiques, lesquelles diminuent progressivement. Les changements se font sentir à partir de 35-40 ans.
C’est un processus lent et non linéaire qui résulte de l’intrication de facteurs personnels (génétiques, état de santé, âge de début d’activité) et environnementaux(situations de travail vécues tout au long de la vie, entre autres).

Quelques chiffres

En 2013, près d’un tiers des salariés suivis par AST 25 ont plus de 50 ans, représentant 18 000 salariés.

Les plus de 50 ans se répartissent ainsi :

45 % ont entre 50 et 54 ans

39 % ont entre 55 et 59 ans

16 % ont plus de 60 ans

tableau_senior